Tout sur la cuisson des œufs

Les œufs sont des aliments qui en plus d’être sains et bénéfiques pour la santé, sont véritablement délicieux ! Les recettes à base d’œufs sont nombreuses, et s’il entre dans la préparation de nombreux plats, il est tout aussi appétissant lorsqu’il est la star dans votre assiette !

En revanche, pour bien le savourer, il est important de connaître les différents modes et temps de cuisson, qui vous permettront de varier les plaisirs.

Pour bien profiter des œufs issus de votre élevage familial, je vous propose un récapitulatif global sur les différentes façons de cuire un œuf.

cuisson-des-oeufs

L’œuf au plat, le grand classique

L’œuf au plat est un œuf qui se cuit généralement dans une poêle légèrement graissée (beurre ou huile végétale). La particularité de cette cuisson, est de permettre d’avoir un blanc bien cuit tout en gardant un jaune coulant.

oeufs-au-plat

Pour y arriver, il est conseillé de cuire les œufs quelques minutes dans une poêle bien chaude, jusqu’à que le blanc soit bien opaque et de stopper la cuisson. L’assaisonnement est basique : sel, poivre et c’est le bonheur total !

Étant donné que les œufs au plat sont mi-cuit au niveau du jaune, il est préférable de n’utiliser que des œufs extra-frais pour cette recette ; c’est-à-dire des œufs pondus entre 9 et 12 jours maximum.

Variante : vous pouvez réaliser un œuf « miroir » en couvrant la poêle pendant la cuisson. Se forme alors une membrane blanche sur le jaune qui lui donne cette fameuse appellation.

L’œuf dur, idéal dans les salades

L’œuf dur est un œuf que l’on retrouve dans de nombreuses préparations de salades : œufs mimosa, œufs mayonnaise, salade niçoise… Mais qui peut également être dégusté seul.

oeuf-dur

Sa cuisson est sensible, chaque minute compte et modifiera l’aspect du jaune, de coulant à moelleux, ou carrément trop cuit. Pour cela, le temps de cuisson est essentiel. Un œuf dur trop cuit se repère d’emblée par un jaune tournant au grisâtre.

Étant donné que la cuisson est importante, il est possible d’utiliser des œufs dont la ponte est datée jusqu’à 21 jours.

La cuisson idéale d’un œuf dur est de 9 minutes dans une eau déjà bouillante. Attention tout de même : si l’œuf est de tout petit gabarit, 8 minutes seront suffisantes ; à l’inverse pour un œuf de gros calibre, 10 minutes sont idéales.

Variante : l’œuf Mollet au jaune coulant. Pour l’obtenir, on stoppe la cuisson à 4 minutes pour un petit œuf, 5 pour gros.

L’œuf poché, le plus technique

L’œuf poché est certainement l’œuf dont la cuisson demande le plus de technique. Ne soyez pas frustré si vous le ratez les premières fois, cela arrive à presque tout le monde.

oeuf-poche

Comme l’œuf poché est consommé mi-cuit, il est conseillé d’utiliser des œufs extra-frais (de moins de 12 jours) pour le cuisiner.

La méthode de cuisson de l’œuf poché requiert de faire bouillir un grand volume d’eau. Une fois l’eau frémissante, on ajoute une cuillère de vinaigre qui aidera la coagulation, et on remue vivement l’eau afin de créer un tourbillon au centre de la casserole. Ensuite, il faut casser l’œuf dans un petit récipient avant de le faire glisser au centre du tourbillon.

Prenez soin de ramener le blanc de l’œuf vers le centre en remuant légèrement afin que celui-ci enveloppe bien le jaune.

Une fois que le blanc est solide, l’œuf est prêt et doit être sorti de l’eau délicatement à l’aide d’une écumoire. L’œuf poché est réussi lorsque le jaune à l’intérieur reste coulant.

L’œuf à la coque, le favori des petits (et des grands)

L’œuf à la coque est un grand classique de la cuisine française. Il s’agit d’un œuf dont le blanc est légèrement cuit sur les bords, plus coulant vers l’intérieur, et dont le jaune est cru. Par conséquent, je vous conseille d’utiliser des œufs extra-frais (de moins de 12 jours) pour cette recette.

oeuf-a-la-coque

L’œuf à la coque se déguste encore dans sa coquille, dans lequel on vient tremper de morceaux de pain (des mouillettes), en retirant simplement la partir supérieure de l’œuf.

Pour le cuire, il faut sortir les œufs du réfrigérateur au moins 30 minutes à l’avance, afin qu’ils reviennent à température ambiante. Ensuite, le temps de cuisson est de 3 à 4 minutes dans une eau bouillante.

L’œuf brouillé, la star du petit-déjeuner

Si les œufs brouillés sont un grand classique du petit-déjeuner, on peut tout de même les déguster à tous les repas. Comme il s’agit d’œufs bien cuits, on peut utiliser des œufs datant de plus de 10 jours pour cette recette.

oeufs-brouilles

Pour préparer des œufs brouillés, il faut préalablement les casser dans un récipient avant de les faire couler dans une poêle chaude beurrée ou huilée. Ensuite, le brouillage consiste à remuer sans cesse les œufs à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère en bois pendant toute la durée de la cuisson.

Des œufs brouillés parfaitement cuits doivent être encore un peu brillants. Stoppez la cuisson à ce moment et assaisonnez à votre goût. Un délice !

Variante : ajoutez une touche de crème liquide pendant la cuisson pour encore plus de gourmandise.

L’omelette, un repas sur le pouce idéal

L’omelette est encore une fois un grand classique qui peut se déguster à tous les repas.

Pour cette recette, il y a plusieurs options : si vous aimez une cuisson un peu coulante, préférez des œufs extra-frais. En revanche pour une omelette bien cuite, des œufs plus anciens jusqu’à 21 jours peuvent très bien faire l’affaire.

Une omelette se cuit dans une poêle graissée bien chaude. Le temps de cuisson varie en fonction de vos préférences de cuisson. Omelette baveuse ou bien cuite, à vous de choisir !

L’œuf cocotte

L’œuf cocotte est une recette délicieuse qui nécessite l’utilisation d’œufs extra-frais. L’œuf cocotte peut être accommodé de mille et une façons avec toutes sortes d’ingrédients telles que charcuterie, fois gras, légumes, fromages, etc.

Pour le cuire, il suffit de placer l’œuf dans un ramequin préalablement beurré. On ajoute ensuite une bonne cuillère de crème fraîche, ainsi que les ingrédients que l’on aime. On assaisonne et on recouvre le tout de fromage râpé.

L’œuf cocotte se cuit au bain-marie dans un four préalablement chauffé à 180° pendant 3 à 4 minutes.

  • 12 août 2019
  • Oeufs

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







Vous souhaitez acheter sur Amazon ? Soutenez les entreprises françaises ! 🇫🇷 Voir les produits des entreprises françaises
+