Le lexique des poules

Concernant le monde des gallinacés, et plus précisément celui des poules, de nombreux termes peuvent nous paraître parfois totalement étrangers.

Ainsi, pour mieux vous y retrouver et devenir incollable sur le sujet, je vous propose un lexique complet où vous retrouverez la majorité des mots utilisés sur les sites web, par les vétérinaires, ou encore en magasin, etc.

Définitions par ordre alphabétique :

Abdomen : partie du corps de la poule qui démarre aux cuisses et s’achève au niveau du croupion.

Aiguillon : partie arrière en forme de pointe et apparaissant sur les crêtes doubles, frisées, roses ou rosacées, et qui diffère selon les races.

Aile : membre antérieur relatif à l’espèce des oiseaux et qui leur sert généralement à voler.

L’aile peut dans certains cas être « faible », « tombante », « affaissée » ou « fendue », en cas de blessure ou de malformation.

Bantam : est un terme international faisant référence aux races de volaille naine.

Barbe : désigne un ensemble de plumes poussant au niveau de la gorge chez certaines races de poules. Elle peut parfois aller jusqu’à remplacer les barbillons, et elle est plus développée chez la femelle que chez le mâle. En général, plus les plumes du camail sont développées, plus la barbe est importante.

Barbe trilobée : fait référence à une barbe composée d’une cravate entourée de deux favoris de part et d’autre.

Barbillons : désigne les deux membranes de chair qui pendent de part et d’autre du bec. Les barbillons diffèrent d’une race à l’autre.

Bec : désigne la « bouche » formée de corne présente sur l’espèce des oiseaux. Le bec se compose de deux mandibules (une inférieure et une supérieure), et est dépourvu de dentition.

Le bec est dit « croisé » lorsque l’on observe une malformation au niveau des mandibules qui se croisent au lieu d’être parfaitement parallèles l’une à l’autre.

Bouffant : correspond aux plumes duveteuses qui recouvrent l’abdomen, les cuisses, et le croupion des races dites «lourdes».

Bouquet d’oreille : désigne une touffe de plumes basées au niveau du conduit auditif d’une volaille.

Brêcher : le brêchage désigne l’action qui consiste à briser la membrane interne, puis la coquille d’un œuf, au moment de l’éclosion.

Bréchet : os en forme de V médian au sternum que l’on retrouve chez les volailles.

Camail : correspond aux longues plumes qui recouvrent le cou et le poitrail d’une volaille.

Caqueter : le caquet d’une poule désigne le gloussement émis lorsqu’elle est en train de pondre.

Casque : parfois appelé « épi », le casque correspond à la huppe formée par une masse de plumes courtes qui se dressent sur le crâne d’une volaille.

Chapon : désigne un coq châtré destiné à l’engraissement afin d’être consommé. Par définition, un coq châtré est un coq castré qui ne peut par conséquent plus se reproduire.

Claqueter : le fait de glousser ou de caqueter pour une poule.

Cocorico : désigne le chant du coq.

Coloration fautive : désigne une couleur de plumage, de peau, ou d’écaille, qui n’est pas conforme aux exigences voulues par le standard de la race concernée.

Couverture primaire : désigne les plumes situées sur la face supérieure de l’aile recouvrant la base des rémiges primaires.

Coup de crayon : on dit qu’un bec est crayonné lorsqu’une tâche en forme de ligne horizontale est visible sur la mandibule supérieure du bec d’une volaille. Ce défaut concerne uniquement les races ayant un bec blanc ou rosé.

Cravate : désigne les plumes de la barbe, soit une touffe de plumes qui démarre sous le menton et retombe sur l’épaule.

Crête : représente l’excroissance de peau généralement rouge, dentelée, et affichant des granulations qui se situent sur la tête de la plupart des gallinacés. La crête démarre sur la base de la mandibule et s’achève sur la partie postérieure du crâne. La crête est généralement droite et imposante chez le coq. En revanche, chez la poule, elle peut être penchée et plus petite. La forme et la taille de la crête varie selon les races.

Crête double, crête rose ou rosacée, crête frisée : désigne une crête de forme ovée qui se termine par un aiguillon, autrement dit une pointe plus ou moins longue. Une crête de ce type, ressemble à un coussinet arrondi dont les caractéristiques varient selon les races.

Crête fraisée, en forme de corne, en noix, triple, en bourrelet, en gobelet, en couronne, en feuille de Chêne : termes correspondant à des formes particulières de crêtes. En général, il s’agit de caractéristiques spécifiques à certaines races et décrites dans le standard de chacune d’entre elles.

Crête plissée : désigne une crête simple dont la partie avant forme un double pli.

Crête lisse : si dit d’une crête qui ne présente pas de granulation et dont la texture est tout à fait lisse.

Crétillon latéral : désigne une excroissance ressemblant à une dent et qui apparaît généralement sur l’une des faces d’une crête simple.

Crinière : désigne un camail très bombé ou très épais.

Croupe : désigne la partie supérieure de l’arrière-train d’une volaille et englobe l’espace entre les reins et la queue.

Croupion : désigne la saillie se trouvant sur la partie postérieure du corps d’une volaille. Le croupion porte les plumes caudales.

Culotte : correspond aux plumes recouvrant les cuisses d’une volaille.

Doigt : chez la poule, le doigt correspond à la partie inférieure de la pâte. Chaque volaille possède donc 3 doigts sur chaque patte (un doigt interne, un médian, et un externe), ainsi qu’un pouce pointant vers l’arrière. Un doigt se termine par un ongle. Chez certains individus, il peut arriver qu’un cinquième doigt apparaisse au-dessus du pouce ; il ne touche alors pas le sol. Les malformations possibles du doigt chez la poule sont le doigt crochu, ou le doigt palmé.

Epi : parfois appelé « casque », l’épi correspond à la huppe formée par une masse de plumes courtes qui se dressent sur le crâne d’une volaille.

Ergot : désigne une excroissance cornée qui se développe sur la partie arrière du tarse chez le coq. L’ergot est une arme défensive. On le retrouve également sur les poules issues de certaines races.

Faucilles : désignent les plumes situées au plus haut niveau sur la queue du coq.

Favoris : désignent les plumes qui recouvrent la gorge et les oreillons d’une volaille.

Gale des pattes : est une affection contagieuse due à l’infestation d’un parasite acarien connu sous le nom d’acarus. Celui-ci se place sous les écailles des tarses et cause l’apparition de croûtes blanches sur les pattes des volailles. Douloureuse et handicapante, cette pathologie nécessite un traitement de choc pour être éliminée.

Grégaire : adjectif désignant un animal vivant en troupeau, il peut s’appliquer au cas de la poule qui préfère vivre entourée de ses congénères plutôt qu’en solitaire.

Huppe : correspond à un ensemble de plume qui se forme sur le crâne de certaines volailles. La huppe peut être arrondie et bombée, ou au contraire, petite et couchée selon les sujets. La Poule Hollandaise Huppée est un excellent exemple de race à huppe. On distingue également des huppes ébouriffées, des huppes en pointe, ou encore des huppes globuleuses, et des demi-huppes.

Lancettes : désignent les plumes tombantes se trouvant à l’arrière des ailes et à la base de la queue du coq.

Manchettes : correspondent à un ensemble de plumes raides et tombantes à l’extrémité des tarses. Les manchettes sont la continuité d’un tarse emplumé.

Mire-œuf : est un appareil simple qui sert à observer l’intérieur d’un œuf par effet de transparence. Ce dispositif permet notamment de vérifier la fécondation ou la stérilité d’un œuf pour les éleveurs utilisant des couveuses artificielles destinées à la reproduction de leur élevage de volailles.

Nidifuge : désigne une espèce dont les poussins naissent recouverts de duvet, les yeux ouverts, et capables de quitter leur nid après seulement 2 jours, comme c’est le cas des poussins de poules. Dès l’éclosion des œufs et après seulement quelques heures de vie, les poussins marchent, explorent leur univers, et sont capables de se nourrir seul ou avec l’aide de leurs parents.

Oreillons : correspondent à des replis de peau se trouvant sous l’orifice du conduit auditif. À noter que les oreillons n’altèrent en rien l’ouïe.

Pépier : désigne le fait de pousser des petits cris brefs et aigus comme le font les jeunes poussins (synonymes : piauler, piailler).

Pérose : est une malformation du tarse qui touche les jeunes poussins, et qui se caractérise par une patte tournée vers l’extérieur.

Phasianidé : est la famille d’oiseau terrestre qui regroupe l’ensemble des animaux comme les poules, les dindons, les cailles, les perdrix, les faisans, etc. Cette famille d’animaux se caractérise par un bec court et solide, un corps dodu, ainsi que des ailes arrondies.

Piailler : action de pousser des petits cris aigus comme le font les jeunes poussins (synonymes: piauler, pépier).

Piauler : action de pousser des petits cris aigus comme le font les jeunes poussins (synonymes: piailler, pépier).

Plaque incubatrice : désigne le déplumage de la zone abdominale des poules qui survient au moment de la couvaison, et qui fait partie des modifications physiologiques apparaissant durant cette période.

Plastron : désigne le groupe de plumes qui recouvrent la partie supérieure du poitrail des volailles.

Poitrine : fait référence à la cage thoracique est aux muscles pectoraux qui entourent le bréchet. Concernant les poules et les coqs, on parle de poitrine large, ample, arrondie ou encore saillante, etc., en fonction des individus et des races.

Port : désigne le maintien et la stature habituelle d’une poule ou d’un coq.

Queue : se compose de l’ensemble des plumes qui constituent la faucille et les rectrices partant du croupion. La queue est un membre qui permet aux volailles d’orienter le vol. La queue est d’aspect différent en fonction des races et des individus.

Queue basse : désigne la queue d’une poule ou d’un coq, lorsque son extrémité se situe en dessous de l’horizontale de l’individu.

Queue de faisan : désigne la queue d’une poule ou d’un coq, lorsque son extrémité se situe au-dessus de l’horizontale de l’individu.

Queue d’écureuil : désigne la queue d’une poule lorsque celle-ci est portée droite, ou penchée vers la tête pour le coq.

Queue de travers : désigne la queue d’une poule ou d’un coq lorsque que celle-ci penche irrémédiablement sur le côté.

Queue fendue : désigne la queue d’une poule ou d’un coq, qui présente une ouverture au niveau des plumes rectrices, et qui forme, ainsi une division en deux parties.

Queue oblique : désigne la queue d’une poule ou d’un coq portée à 45 degrés.

Queue de relevée : désigne la queue d’une poule ou d’un coq dont le port est assez haut.

Race : désigne un groupe de volaille ayant les mêmes caractéristiques physiques et physiologiques, et qui les transmettent à leur descendance. Parmi les races de poules , on retrouve, par exemple, la Poule Rousse, la Poule Marans, la Poule Wyandotte, la Poule Rhode Island, etc.

Rectrices : désignent les grandes plumes de la queue d’une poule ou d’un coq. Elles permettent à l’animal de diriger son vol.

Rémige : correspond aux grandes plumes rigides et dures qui se trouvent sur le bord arrière de l’aile d’une poule ou d’un coq.

Syrinx : désigne l’organe se trouvant au fond de la trachée de la poule, ou du coq, et qui leur permet d’émettre et d’amplifier des sons.

Tarse : correspond à la partie visible des pattes des poules. Les tarses sont recouverts d’écailles et leurs coloris peuvent varier en fonction des races entre blanc, jaune, noir, gris bleu, etc. Certains individus peuvent parfois même avoir des tarses complètement emplumés.

Tête : la tête d’une poule ou d’un coq englobe les éléments suivant : le bec, les yeux, les oreillons, les barbillons, et la crête.

Tour des yeux : désigne la membrane qui entoure les yeux d’une poule ou d’un coq. Le tour des yeux n’est pas de la même couleur d’une race et d’une variété à l’autre.

Variété : en aviculture, la variété désigne les individus appartenant à la même race, et disposant du même plumage en termes de couleur et de marquage. Par exemple, la race de poule Marans, possède en son sein plusieurs variétés de poules. La plus populaire est la Marans noire à camail cuivré, mais d’autres variétés sont elles bleues à camail cuivré, froments, saumons dorées, ou encore noires à camail argenté, etc.

Vous souhaitez acheter sur Amazon ? Soutenez les entreprises françaises ! 🇫🇷 Voir les produits des entreprises françaises
+