Acheter un poulailler : comment le choisir ?

acheter-un-poulailler

Choisir et acheter un poulailler

Avant l'arrivée de vos poules, vous devez penser à l'élément essentiel de leur future vie chez vous : le poulailler. Que vous choisissiez de l'acheter ou de le construire vous-même, votre choix va dépendre de l’espace disponible sur votre terrain, du nombre de poules envisagé et de l’élevage souhaité.

Si vous devez acheter votre poulailler sur internet, faites attention aux petits prix : les poulaillers pas chers sont souvent de qualité et sécurité médiocres, vous mettriez alors vos poules en danger... veuillez toujours considérer les avis des internautes ayant acheté le produit.

Le poulailler vendu en kit présente l’avantage d’être opérationnel très rapidement, il est rapidement installé, il prévoit le strict nécessaire selon le nombre de poules pour lequel il est conçu, il se présente sous des configurations différentes afin de pouvoir s’adapter plus facilement aux environnements qui vont aussi varier. 

Les poules craignent avant tout 3 choses :

  • la chaleur
  • l'humidité
  • les courants d'air

Prenez attention à ces points lors de votre achat !

En règle générale, les poulaillers vendus en kit sont proposés à prix plutôt compétitifs, notamment sur internet.

​Quelle taille de poulailler choisir ?

La taille de votre poulailler va dépendre de deux points essentiels :

  • combien de poules souhaitez-vous élever ? (sachant qu'une poule pondeuse pondra environ un oeuf par jour)
  • quel espace extérieur avez-vous à disposition pour installer le poulailler ?

Acheter un petit poulailler - 2 poules

PromoMeilleure Vente n° 2 IDMarket - Poulailler Comfort avec pondoir en Bois

Acheter un poulailler 4 poules

Acheter un poulailler 6 / 8 poules

Acheter un grand poulailler 10 / 12 poules

PromoMeilleure Vente n° 1 Chicken Coops Imperial - grand Poulailler Savoy/Marlborough...
Meilleure Vente n° 2 FeelGoodUK Poulailler Grand modèle

Les poules, pour être bien, ont besoin d’espace. Elles doivent boire et manger convenablement, elles doivent se sentir protégées et en sécurité dans un abri sûr et bien conçu. Pour deux à trois poules, une surface de 4 m2 est idéale.

Attention : les dimensions annoncées pour les poulaillers en kit sont souvent trop limites. Si vous possédez 2 poules, optez pour un poulailler 4 poules, si vous en avez 4, optez pour un poulailler 6 poules, etc... Les surfaces sont souvent trop limitées et les poules se retrouvent trop serrées les unes sur les autres.

Pour la taille du poulailler on peut donc facilement partir sur un peu plus d’un mètre carré par poule pour un espace parfaitement conforme où les poules seront à l’aise.

Les diverses installations seront également à adapter selon le nombre de poules au niveau des mangeoires, abreuvoirs, pondoirs, perchoirs, et sol bien préparé afin de recueillir les déjections et de faciliter le nettoyage du poulailler.

Les critères à prendre en compte pour le choix d'un poulailler

Le choix d’un poulailler, hormis sa taille, va dépendre aussi du nombre d’oeufs souhaités.

Pour se faire une idée, pour une famille de 4 personnes, deux poules suffisent à fournir les oeufs nécessaires.

Bien sûr, pour le choix du poulailler, la superficie du jardin doit être prise en compte, car, en plus du poulailler, vous allez devoir délimiter un enclos pour que vos poules puissent se balader dans l’herbe. 

poule-poulailler

De même le choix ne sera pas le même selon que vous résidez en ville ou à la campagne. A ce titre, en ville, il s’avère parfois nécessaire d’obtenir au préalable une autorisation fournie par la commune concernée.

En règle générale, les poules sont très heureuses quand elles peuvent profiter d’un vaste espace. De plus, elles adorent picorer et gratter de-ci et de-là…Pour ces raisons, un enclos pour poulailler est vivement conseillé, si vous souhaitez préserver vos massifs de fleurs, vos plantations et pour le bien-être absolu des poules.

Si vous pensez faire des poussins, il conviendra alors de prévoir un environnement adéquat, sec, sain et bien chaud. D’une manière globale, les poules et les poussins ont besoin d’un environnement sain et aéré.

Selon le nombre de poules, les pondoirs et perchoirs seront correctement prévus. Deux à trois poules profitent généralement du même pondoir, mais certaines races de poules sont plus exigeantes.
Pour une poule naine un perchoir de 15 X 25 cm est suffisant, pour les poules plus lourdes, il faut prévoir au-dessus, soit, 35 X 45 cm. Ensuite, le lieu du pondoir est important, celui-ci doit être éclairé et calme.

Votre poulailler doit répondre aux intempéries et se doit d’être fiable pour cela, de même, la sécurité des poules contre les prédateurs doit être elle aussi conforme.

Quel matériau choisir ? Poulailler bois ou plastique ?

Pour ce qui concerne le matériau, certains poulaillers sont en plastique, d’autres sont en bois, un poulailler fait maison peut être construit en dur.

Acheter un poulailler bois

PromoMeilleure Vente n° 2 IDMarket - Poulailler Comfort avec pondoir en Bois

Acheter un poulailler plastique

Le poulailler en bois reste la meilleure alternative si on pense protection de l’environnement et recyclage, même si le plastique peut aussi être recyclé.

L’enclos s’avère nécessaire, c’est pourquoi il vaut mieux opter pour un poulailler avec enclos. Plastique ou bois, chaque sorte de poulailler présente ses avantages et ses inconvénients.

Pour le poulailler en plastique, on peut de suite imaginer qu’il reste très facile à entretenir, c’est là son principal avantage. C’est un poulailler recyclable qui convient beaucoup plus aux citadins, soit donc au milieu urbain, il est prêt à poser et ne nécessite aucune préparation de travaux.

Le poulailler en bois mérite un entretien régulier comme tout ce qui est en bois, et ce, même pour les bois les plus résistants.

Cependant, sur le plan esthétique il sait s’adapter à tous les environnements, c’est pourquoi et très souvent il est privilégié.

Effectivement, le poulailler en bois reste le modèle le plus prisé sur le marché. Design épuré, le bois est un excellent isolant thermique et acoustique. Ainsi les poules sont bien protégées de l’humidité, du plein soleil et des courants d’air. Le prix d’un poulailler en bois comparé à celui en plastique reste également très compétitif.

Combien coûte un poulailler ?

Le prix d’un poulailler varie selon sa superficie et selon le matériau dans lequel il est conçu.La fourchette de prix reste donc très large, le poulailler s’adapte ainsi à tous les budgets, qu'il soit mobile ou fixe. Toutefois, il est parfois nécessaire de considérer la fonctionnalité du poulailler avant même son prix et c’est d’ailleurs conseillé, autant avoir un poulailler qui réponde aux souhaits et aux désirs des animaux.

On trouve des poulaillers sans enclos, sans volière à partir de 100 €, prévus pour deux ou trois poules, et en moyenne il faut compter environ 300 euros pour avoir un poulailler très bien conçu pouvant accueillir jusqu’à 8 poules. Ce prix peut atteindre jusqu’à 800 euros pour un poulailler en bois, jusqu’à 500 euros pour un poulailler en plastique.

Les prix varient aussi selon le type de poulailler, sur pilotis, monté sur châssis, à étages, avec ou sans toit ouvrant, avec enclos ou volière ou sans… Certains poulaillers sont équipés, d’autres non.

Pour acheter un poulailler pas cher : 

Le poulailler à prix compétitif et pas cher est le plus souvent disponible sur internet, les prix les plus compétitifs se retrouvent sur le site du géant Amazon qui propose à lui seul de très nombreux produits.
Dans tous les cas, prenez les avis des internautes qui ont pu acquérir le produit.

Où installer son poulailler ?

Lorsque l’on souhaite installer un poulailler dans son jardin, il est capital de trouver un emplacement de choix. En effet, bien que résistantes, les poules doivent être protégées de bon nombres d’inconforts qui pourraient nuire à leur développement et à leur santé.

Favoriser le bien-être de vos poules est très important dans la mesure où vous souhaitez obtenir un bon rendement quant à votre production d’œuf, mais aussi et surtout, pour préserver vos animaux de nombreuses maladies, ou tout simplement de mourir.

Humidité, chaleur, aléas climatiques, courant d’air, etc, autant d’éléments qui doivent être évités en optant pour un emplacement adapté pour votre poulailler.

Découvrez dès maintenant à quoi ressemble le lieu de vie idéal pour vos chères gallinacées.

Un espace à l’écart des courants d’air

La première des choses est de choisir un espace hors des courants d’air, car les poules y sont très sensibles. Pour cela, je vous recommande de placer votre enclos dos aux vents dominants, venant principalement de l’ouest.

De ce côté-là, limiter au maximum le nombre d’ouvertures, ou supprimez-les si possibles. Cela empêchera le vent de s’engouffrer dans l’espace nuit de vos poules, notamment dans les perchoirs, et au niveau des pondoirs.

Un endroit ombragé

Afin de protéger vos cocottes du soleil et des fortes températures estivales, il est conseillé de placer leur enclos à l’ombre d’un arbre, d’une haie, ou d’un mur.

En revanche, pour profiter de la chaleur du soleil en hiver, le poulailler pourra être légèrement déplacé s’il s’agit d’un poulailler mobile.

Par ailleurs, une orientation sud-est est à privilégier, afin de favoriser une bonne luminosité et limiter au maximum les risques d’humidité.

Un sol herbeux et bien drainé

Les poules sont friandes d’herbes et de tous les petits insectes qu’elles peuvent y picorer. En revanche, le sol doit être bien drainant et de préférence plat, afin que des flaques d’eau n’y stagnent pas lors de fortes pluies.

Si un tel espace n’existe pas dans votre jardin, ou si votre terrain est trop argileux ou boueux, pensez à créer une plateforme sableuse où installer votre poulailler en toute sécurité. Cela permettra à vos cocottes de garder les pattes au sec par temps de pluie.

Un peu de terre battue est également très utile aux poules qui en profiteront pour faire la toilette (avec un bain de poussière).

Attention : ne placez jamais votre poulailler sur un sol bétonné où vos poules pourraient risquer de s’abîmer le bec et les pattes.

Un espace bénéficiant d’un point d’eau

Si un point d’eau est disponible à proximité du poulailler, c’est encore mieux ! Cela sera bien pratique pour vous qui devrez remplir l’abreuvoir de vos cocottes aussi souvent que possible. Une eau fraîche et propre n’est pas du luxe, même pour les poules !

C’est également bien plus pratique pour ce qui est du nettoyage du poulailler. Qui est notamment très important pour conserver une bonne hygiène et éviter une infestation parasitaire.

Un espace éloigné de votre maison et de celle de vos voisins

Il ne faut pas se leurrer, même avec un bon entretien, un poulailler, ça ne sent pas vraiment la rose ! À la rigueur, si vous êtes prêts à profiter de ces odeurs, ne perturbez pas la vie de vos voisins et préférez des espaces aussi éloignés que possible des habitations voisines.

C’est d’autant plus le cas si vous possédez un coq, dont le chant peut ne pas plaire à tout le monde.

Comportement d’une poule dans un nouvel habitat

Lorsque vous aurez trouvé l’emplacement idéal et que vous commencerez à y installer vos poules, ne soyez pas étonné si celles-ci ne semblent pas être à l’aise dans les premiers jours qui suivent leur installation.

Les poules auront en effet besoin de quelques jours pour s’adapter à leur nouvelle vie. Pour les y aider, n’hésitez pas à les bichonner en leur créant un nid douillet. Pensez à mettre de la paille ou du foin au niveau des pondoirs et sous les perchoirs. C’est une petite attention qui devrait leur faire plaisir.

N’oubliez pas de mettre une feuille de papier journal dans le tiroir à fientes, afin de pouvoir le nettoyer plus facilement tous les jours.

Après 15 jours environ, vous verrez que vos poulettes auront totalement adopté leur nouvelle maison, pour votre plus grand bonheur et le leur.