Avoir un poulailler chez soi, ça ne s'improvise pas !

Lorsque j’ai dû acheter mon poulailler, je dois avouer que j’étais un peu perdu. Je ne savais pas quel type de poulailler choisir et quelles dimensions convenaient le mieux. Comme je suis un peu bricoleur, j’ai songé construire mon propre poulailler, mais finalement, j’ai décidé d’en acheter un déjà tout fait. Par la suite, j’ai apporté quelques modifications au poulailler notamment pour l’agrandir.

Si construire un poulailler n’est pas forcément évident, choisir un poulailler peut aussi se révéler compliqué. Je vous propose ce guide pour vous aider à choisir la meilleure solution.

Construire son poulailler c'est possible, à condition d'avoir les plans et la bonne méthode !

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas éleveur de poules. Bien au contraire, pour tout vous dire, je travaille dans le domaine du web. Je passe une grosse partie de mes journées devant mon ordinateur, et j'ai grand besoin d'air pur, de verdure... c'est pourquoi j'habite à la campagne, en Bourgogne.

Je pense que j’aurais vraiment du mal à vivre en appartement sans jardin. J’ai besoin d’un extérieur dans lequel je peux effectuer diverses activités et me reposer l’été. Le jardin est pour moi un espace permettant de m’aérer. Quand je reste trop longtemps enfermé, je suis de mauvaise humeur... J'ai l'avantage de travailler de mon domicile, et le fait de pouvoir profiter de l'extérieur à tout moment est une chose qui m'est indispensable.

Mais s’il y a bien une autre raison pour laquelle le jardin est devenu indispensable pour moi depuis quelques années maintenant, c’est depuis que j’ai commencé à avoir des poules.

Je préfère ne pas laisser mes poules à l’air libre dans mon jardin, car outre le risque qu’elles s’échappent, j’ai également peur qu’elles se fassent attaquer par les chats environnants ou autres prédateurs. Toutefois, quand je suis dans mon jardin, il m’arrive d’ouvrir le poulailler pour laisser les poules se balader en liberté dans le jardin, avec mon chien.

poulailler-dakota-poussins

Je vous présente mes nouveaux petits poussins, achetés au mois de Juin. Ils grandissent à une vitesse folle et j'espère que ces futures belles poulettes seront de bonnes poules pondeuses. Ils sont là dans mon tout nouveau poulailler, le poulailler Dakota de la ferme de Beaumont.

Pourquoi installer un poulailler chez soi ?

Le poulailler offre bien évidemment un espace protégé pour vos poules. En réalité la question est plutôt : pourquoi avoir des poules chez soi ?

Posséder des poules offre plusieurs avantages. Il faut savoir que la poule est un animal écologique. En effet, elle est omnivore et se nourrit de tout. Très pratique, on peut lui donner les légumes et les fruits pourris, les épluchures, et d’autres petits restes de nourriture ou d’aliments qui seraient perdus sans leur présence.

De plus les poules se nourrissent également des larves d’insectes présentes dans les fruits pourris, réduisant ainsi leur propagation. Plus largement, les poules raffolent des insectes, ce qui en font un insecticide naturel.

En les laissant se promener de temps en temps dans votre jardin, vous profiterez d’un engrais naturel via les fientes des poules.

Bien sûr, l’intérêt de posséder des poules réside aussi dans les œufs que l’on va pouvoir récolter. Il s’agit d’œufs bien frais, bio (tout dépend de ce que vous leur donnez à manger) et dont vous connaissez l’origine. Rien à voir avec les œufs que l’on trouve en grande surface. Et en plus ils sont gratuits.

Les poules procurent aussi de la compagnie et il est toujours amusant de les voir se balader dans le jardin. Les enfants adorent jouer avec les poules et il s’agit également d’un moyen ludique pour les responsabiliser en leur apprenant à nettoyer le poulailler, à prendre soin des poules et à respecter la nature. Mais pour les adultes aussi les poules apportent une touche de gaieté dans le jardin.

Les différents types de poulaillers

Il faut commencer à s’intéresser aux poulaillers pour découvrir qu’il en existe plusieurs sortes. Commençons par le plus simple, le poulailler en palettes de bois. Plutôt rare à notre époque, ce type de poulailler est constitué de palettes de bois assemblées entres elles pour concevoir un abri. Une solution avant tout économique, mais qui n’est pas la plus esthétique ni la plus confortable pour nos amies les poules.

À l’opposé on trouve des poulaillers nettement plus sophistiqués et élégants qui se fonderont parfaitement dans le jardin. Le bois reste le matériau privilégié pour les poulaillers. On trouve le poulailler en bois classique, déjà monter et qu’il ne reste plus qu’à installer dans le jardin. Sinon, on peut se tourner vers le poulailler en kit. Très tendance ces derniers temps, il plaira à ceux qui aiment assembler des meubles en kit. Il est également plus facile à transporter du magasin jusqu’à chez vous.

Ensuite, parmi ces poulaillers en bois il en existe différents types, dont le poulailler sur pilotis. Ici, le poulailler est monté sur des pieds et convient aux poules qui aiment la hauteur. De plus, certains affirment que la ponte est meilleure quand les poules sont installées en hauteur. Il a aussi l’avantage d’offrir un espace supplémentaire aux poules qui peuvent se dégourdir les pattes sous le poulailler. Enfin, il résout certains problèmes sur les terrains en pente.

Moins charmant mais plus économique et souvent plus spacieux, le poulailler métallique convient surtout à ceux qui ont une grande surface et beaucoup de poules. On trouve aussi des poulaillers en plastique.

Acheter ou fabriquer son poulailler : 2 écoles

Le poulailler est un abri, généralement en bois, conçu pour accueillir les poules. Dès lors qu’on aime bricoler, on peut se lancer dans la fabrication d’un poulailler. Dans le fond, pour ceux qui ont un minimum de compétences en bricolage, construire un poulailler n’est pas très compliqué.

Toutefois certaines précautions sont à prendre, car les poules doivent pouvoir profiter d’un abri confortable en toute saison. Ainsi, n’oubliez pas de bien isoler le poulailler afin de bloquer les trop fortes chaleurs en été et à l’inverse, d’éviter que les poules n’attrapent froid en hiver. 

Cette isolation passe par les parois, le toit, mais aussi par le plancher qui doit être bien isolé du sol du jardin.

Ensuite, il faut prévoir les différents éléments nécessaires au quotidien d’une poule : abreuvoir, perchoir, pondoir, espace extérieur… Veillez également à faire en sorte que le poulailler soit bien aéré.

Je viens de vous proposer un petit résumé de quelques éléments à prendre en compte pour construire un poulailler. Mais on trouve de nombreux guides plus précis sur internet, ainsi que des plans pour construire votre propre poulailler.

Dans le fond, construire son poulailler est plus économique, mais c’est avant tout pour le plaisir de le construire soi-même qu’on se lance dans ce projet.

Si vous n’êtes pas vraiment amateur de bricolage, le plus simple est d’acheter un poulailler tout fait. On trouve de nombreux modèles différents dans le commerce. Et il est toujours possible de le personnaliser par la suite, comme je l’ai moi-même fait avec mon poulailler.

Comparatif des meilleurs poulaillers sur le marché

Modèle / Marque

Points clés

Prix

FeelGoodUK

  • Poulailler en bois sur pilotis
  • Porte en bois coulissante en haut de la rampe
  • 5 aires de nidification dans le pondoir
  • Tiroir à déjections coulissant en acier galvanisé
  • Une fenêtre
  • Une ouverture vers l’extérieur
  • Un espace grillagé
  • Poids : 38kg
  •  Dimensions : 175 x 95 x 100cm (LxlxH)

139 €

Dibea

  • Poulailler/clapier lapin en bois
  • Dimensions incluant le toit : 223 x 52 x 85 cm (L x L x H)
  • Base circa 214 x 44 cm (L x L)
  • Poids : 26,5kg
  • Rabot à clapier spacieux, robuste et résistant aux intempéries
  • Bois de sapin imprégné et de fil adapté pour une utilisation dans les zones extérieures humides
  • Toit amovible et recouvert d’un tapis d'asphalte imperméable
  • La grange pour animaux de compagnie de 2 étages a une disposition spacieuse avec 4 chambres et 4 portes
  • La cage d'escalier permet un accès facile à l'étage supérieur
  • Espace grillagé
  •  Tiroir équipé d'une plaque de base galvanisée résistante à la corrosion pour un nettoyage facile et pratique

122 €

Gournay

  • Poulailler en bois traité avec parc Gournay
  • Dimensions : 279 x 185 x 188cm (LxlxH)
  • Adapté pour 10 à 12 poules
  • Fabriqué à partir d'un bois de qualité supérieure et livré en kit, prêt à être assemblé
  • Nichoir et parc intégrés
  • Porte d'entrée
  • Large panneau s’ouvrant pour le nettoyage
  • Aérateur latéral
  • Pondoir inclus avec toit amovible (pour la récolte des œufs)
  • Possibilité d'ajouter un deuxième pondoir sur le côté opposé
  • Trappe de sortie vers l'extérieur pour les poules
  • Panneau avant fermé de façon à mieux protéger vos poules des intempéries
  • Une porte coulissante intérieure entre le perchoir et le parc pour une sécurité accrue contre les renards
  • 2 grands perchoirs
  • 1 tiroir à déjections en métal facilitant le nettoyage
  • 1 rampe d'accès permettant à vos poules de rentrer et sortir simplement
  • Traité contre les acariens
  • Grillage en acier galvanisé
  • Peut aussi être utilisé pour les canards, cochons d'Inde, lapins, cailles, chinchillas, etc.
  • Bois d'une épaisseur de 12mm.

469 €

Comment choisir son poulailler : critères de sélection 

Pour choisir un poulailler, il faut prendre en compte plusieurs critères.

Le type de poulailler :

Tout d’abord il faut définir le type de poulailler que vous désirez : en bois, métallique ou en plastique. Pour chaque type de poulailler, vous avez le choix entre différents styles et différentes formes. Certains ressemblent à de petits chalets, quand d’autres sont beaucoup plus sommaires. De même, on trouve des poulaillers placés à même le sol, et des poulaillers sur pilotis. Je recommande vivement ces derniers.

La facilité d’usage :

La façon dont est conçu le poulailler importe également. Plus précisément, vous devez prendre en compte la facilité d’accès vers l’intérieur du poulailler. Que ce soit pour récupérer les œufs, jeter un œil aux poules ou nettoyer l’intérieur, il est intéressant de choisir un poulailler offrant un accès rapide et simple, par exemple avec un toit ouvrant ou un plateau tiroir.

Les Dimensions et capacités d’accueil :

Si vous avez une poule ou si vous en avez une dizaine, vous ne choisirez évidemment pas le même poulailler. Il faut opter pour un poulailler proposant une capacité d’accueil adaptée au nombre de poules que vous possédez.

Je conseille de choisir un poulailler proposant un abri fermé accompagné d’un enclos grillagé dans lequel les poules vont pouvoir s’aérer quand vous n’êtes pas là pour les surveiller.

La qualité et le confort :

Les poules ont le droit à un logement décent. Faites attention à la qualité en privilégiant un poulailler suffisamment spacieux, bien isolé, bien agencé, et conçu dans des matériaux solides et si possible naturels.

⊕ Les accessoires à ajouter

Lorsqu’on achète un poulailler ou lorsqu’on le construit, tous les éléments ne sont généralement pas présents dès le départ. Il faut par la suite le compléter en ajoutant quelques accessoires. Naturellement, chacun personnalise son poulailler comme il le désire, toutefois certains accessoires sont indispensables. Je pense notamment à l’abreuvoir et la mangeoire.

Si votre poulailler se compose uniquement d’un abri sans zone grillagée, rien ne vous empêche d’ajouter du grillage par la suite.

Pour favoriser la qualité et le bon développement des œufs pondus par les poules, je recommande d’investir dans une lampe chauffante ou une automatique. Un accessoire que vous installerez en dehors du poulailler et dans un endroit abrité.

Je reviens sur chacun de ces accessoires à travers différents articles présents sur le site.

Entretien du poulailler

Un poulailler nécessite d’être entretenu régulièrement. Cet entretien évite qu’il y ai trop de saletés pouvant favoriser l’apparition de certaines maladies chez les poules. De plus, un poulailler non entretenu dégage une odeur très désagréable.

Commencez par nettoyer chaque semaine les mangeoires et les abreuvoirs des poules en veillant à les désinfecter. Idem pour les autres éléments amovibles : perchoirs, pondoir, tiroir à déjection…

Pensez à renouveler la paille, les vieux journaux, les copeaux des bois ou l’herbe tondue placée sur le fond du tiroir. Ce nettoyage doit être répété chaque semaine. N’oubliez pas que vous pouvez vous servir des excréments comme d’un engrais naturel.

Je viens de lister les éléments d’entretien fréquent. Par la suite, environ une fois par an, il faut nettoyer entièrement le poulailler, que ce soit l’intérieur, mais aussi l’extérieur. Le but est de supprimer la saleté et d’éliminer les bactéries et autres parasites. Un nettoyeur haute pression et un désinfectant peuvent être utilisés pour réaliser ce nettoyage complet. Je recommande de faire ce nettoyage avant l’hiver.

Quelles poules pondeuses choisir ?

Pour espérer avoir un maximum d’oeufs, certaines espèces de poules sont à privilégier. La plus répandue est sans doute la poule fermière rousse. Comme les autres poules fermières, elle a été sélectionnée pour sa productivité et sa rusticité. Elle peut pondre jusqu’à 200 œufs par an.

Ensuite, je recommande diverses autres poules pondeuses :

  • La poule Leghorn
  • La poule Sussex : jusqu’à 250 œufs par an
  • La poule Coucou de Rennes
  • La poule Gournay : jusqu’à 170 œufs par an
  • La poule Marans

Il existe de nombreuses autres espèces de poules pondeuses, mais j’ai sélectionné ici celles que je préfère, à la fois pour leur productivité et pour leur caractère.

Où acheter un poulailler pas cher

Inutile de perdre votre temps dans un magasin où le choix sera restreint et où les prix seront élevés. Allez plutôt sur internet. Les sites Amazon et Mano Mano proposent un très grand choix de poulaillers à des prix souvent plus intéressants que chez les autres revendeurs.