Les précautions à prendre en cas de forte chaleur

Avec l’été, arrivent les fortes chaleurs, et ce n’est pas toujours une bonne nouvelle pour nos cocottes ! En effet, si les poules ne craignent pas beaucoup le froid, en revanche, les températures trop élevées peuvent leur causer de nombreux ennuis. C’est pourquoi en été, le principal objectif d’un éleveur de volailles doit être de préserver son cheptel de la chaleur autant que possible. Afin de mieux connaître et anticiper les conséquences d’une canicule sur la vie de votre basse-cour, je vous propose ici un article spécial. Vous y découvrirez également quelques-unes des astuces les plus efficaces pour rafraîchir vos poules par temps de forte chaleur.

poules-forte-chaleur

Fortes chaleurs, pourquoi peuvent-elles devenir un problème pour votre poulailler ?

Avant de commencer, faisons un point sur les capacités physiologiques des poules à réguler la chaleur. La température normale d’une poule se situe entre 14 et 26 degrés. Au-delà, les volailles commencent à rencontrer des difficultés qui se remarquent rapidement à leur changement de comportement.

En effet, lorsque les températures augmentent, c’est toute la vie de votre poulailler qui se voit perturbée. Cela commence par le fait que les gallinacées, à la différence des mammifères, ne disposent pas de mécanisme physiologique qui leur permettent de transpirer. Dépourvues de glandes sudoripares, les poules ne peuvent ainsi pas réguler leur chaleur corporelle aussi facilement qu’on aurait tendance à le croire.

Par ailleurs, n’oublions pas que le corps des poules est recouvert d’une épaisse couche de plume. Une aubaine pour retenir la chaleur en hiver, mais qui peut s’avérer très problématique en été.

Ainsi, pour éviter la surchauffe, les poules ne peuvent compter que sur leur système respiratoire. Un mécanisme d’halètement leur permet alors d’évaporer l’eau de leur corps afin de se rafraîchir naturellement. Mais attention, ce processus n’est efficace que lorsque la température extérieure ne dépasse pas la température corporelle de la poule.

Forte chaleur, quelles conséquences sur la vie du poulailler ?

Lorsque de fortes chaleurs se font ressentir et que les conditions de vie des poules deviennent plus difficiles, il n’est pas rare d’observer certains changements au sein de la basse-cour.

Tout d’abord, afin de mieux réguler la température de leur corps, les poules s’alimentent moins. Pour les accompagner dans ce processus, il convient que l’éleveur réduise de façon importante les quantités de nourritures données aux poules.

Ensuite, c’est la qualité de la ponte qui se voit perturbée. Par forte canicule, la coquille des œufs peut être parfois plus fragile, voire molle.

Enfin, c’est au poulailler lui-même qu’il faut prêter attention en cas de forte chaleur. Car si votre installation peut se révéler parfaite tout au long de l’année, en été, elle peut se transformer en véritable étuve, et devenir impraticable pour vos cocottes.

Voici d’ailleurs une sélection des meilleures astuces pour aider vos cocottes à passer le cap de l’été dans les meilleures conditions.

Quelles sont les meilleures astuces pour protéger vos poules des fortes chaleurs ?

En été, de nombreuses astuces peuvent être mises en pratique afin de soulager vos poules des fortes chaleurs.

S’assurer de la bonne aération du poulailler

Pour commencer, le plus important est de vous assurer que le poulailler soit correctement aéré. Avec les poulaillers discount vendus en masse dans le commerce, ce n’est pas systématiquement le cas. Une bonne ventilation est en effet l’une des clés du confort de vos poules durant l’été, mais aussi, pendant le reste de l’année. C’est d’ailleurs l’aération qui garantit à votre poulailler le bon renouvellement de l’air.

Attention cependant, qui dit aération ne veut pas dire pour autant courant d’air que vos petites cocottes n’apprécient pas du tout ! Ainsi pour que celle-ci soit optimale, assurez-vous que les espaces de ventilation se situent en hauteur, bien au-dessus des cocottes.

Placer le poulailler à l’ombre

Placer votre poulailler à l’ombre est essentiel. Si le vôtre n’est habituellement pas placé près d’un mur ou d’un arbre, n’hésitez pas à le déplacer durant la période estivale. Si cela n’est pas possible, pensez à faire déménager temporairement votre basse-cour dans un endroit bien au frais (cave, garage, pergola, etc.).

Autre solution possible et efficace : l’utilisation d’un voile d’ombrage, ou d’un parasol anti-UV, pour créer de l’ombre au-dessus de vos cocottes.

Arroser le poulailler

A défaut d’être écolo, cette solution est radialement efficace et permet de faire baisser la température de plusieurs degrés en seulement quelques secondes. A utiliser généralement en cas d’urgence, il faudra simplement arroser le toit du poulailler ainsi que le sol alentour plusieurs fois par jour pendant quelques minutes, et le tour est joué.

Protéger la toiture du poulailler

Lorsqu’un poulailler est mal isolé, une solution naturelle et efficace consiste à le recouvrir à l’aide de branchages bien feuillus, afin de créer un tapis végétal protecteur. Cette technique de paillage vous permettra de mieux contrôler la température interne de votre poulailler, pour le plus grand bonheur de vos cocottes !

Préparer des friandises glacées

En plus d’une eau fraîche, propre, et disponible en abondance, il est possible de réaliser des sortes de glaces spéciales poules, dont vos cocottes vous dirons des nouvelles ! Pour cela, il vous suffira d’utiliser les restes de fruits et légumes de votre cuisine (attention à bien vérifier la liste des aliments autorisés pour les poules au préalable). Il vous suffira ensuite de couper grossièrement le tout, de le placer dans un moule, de recouvrir d’eau, et de placer le tout au congélateur jusqu’à durcissement.

Préparer une boisson rafraîchissante

Pour réaliser une boisson désaltérante pour vos cocottes par temps de forte chaleur, n’hésitez pas à leur fournir une eau bien fraîche infusée de feuille de menthe. Si vous en avez dans votre jardin, c’est encore mieux ! Cette plante aromatique est, en effet, connue pour ses vertus permettant de réguler la température corporelle. Dans tous les cas, gardez toujours bien à l’esprit qu’une hydratation optimale est le meilleur moyen pour éviter que vos poules ne prennent un coup de chaud, ou ne soient terrassées par un stress thermique qui pourrait leur être fatal.

Installer un bassin pour poule

Si les poules sont connues pour ne pas beaucoup aimer l’eau et les baignades, en revanche, vous remarquerez qu’en plaçant un bassin rempli d’eau dans leur parcours, vos cocottes n’hésiteront pas à y patauger gaiement afin de s’y rafraîchir pendant de longues minutes.

Rafraîchir les pondoirs

Étant donné leur étroitesse, les pondoirs sont d’autant plus sujets à accumuler la chaleur que le reste du poulailler. Pas facile du coup pour les poules d’y pondre leurs œufs. Pour fournir un confort maximal à vos cocottes par temps de chaleur caniculaire, vous pouvez par exemple placer des bouteilles d’eau en plastique congelées au niveau des pondoirs, afin d’y rafraîchir l’air ambiant. Elles dégageront ainsi une certaine fraîcheur et rendront les pondoirs praticables.

En conclusion :

Vous l’aurez compris, de véritables précautions sont à prendre pour protéger vos poules lors de périodes de forte chaleur. Il en va du confort de vos cocottes, mais pas seulement. En effet, une température trop élevée sans intervention de votre part, pourra causer de nombreuses problématiques au sein du poulailler : déshydratation, stress thermique… Qui pourront être fatal à votre élevage.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







Vous souhaitez acheter sur Amazon ? Soutenez les entreprises françaises ! 🇫🇷 Voir les produits des entreprises françaises
+