Pourquoi mes poules ne pondent pas ?

Vous avez remarqué une diminution de ponte momentanée, ou un arrêt total et définitif de ponte chez une ou plusieurs de vos poules, et vous vous demandez ce qui se passe ? Alors, cet article est fait pour vous.

Ici, je décrypte pour vous les différentes raisons qui peuvent perturber une poule au point qu’elle ne puisse plus pondre d’œuf comme elle le devrait. Et vous allez constater que les raisons sont nombreuses.

Focus sur une problématique à laquelle la plupart des éleveurs amateurs se retrouvent confrontés tôt ou tard.

pourquoi-ma-poule-ne-pond-pas

9 raisons qui peuvent bloquer la ponte chez la poule

La pause hivernale

Il est tout d’abord important de noter qu’une poule ne pond pas tout le temps. Ses cycles sont nombreux et entrecoupés de plusieurs pauses. L’une des pauses les plus longues est celle de la période hivernale. En effet, avec l’arrivée des grands froids, il n’est pas rare de constater une baisse au niveau de la production d’œuf.

Les maladies et autres parasites internes

De nombreuses maladies peuvent perturber le cycle de ponte des poules. Pensez donc à vous assurer que vos sujets ne soient pas malades. En cas d’anémie ou de présence de parasites internes, par exemple, une poule pondra moins, voire plus du tout. Il convient alors de la traiter au plus vite avec un traitement adapté (vermifuge, Terre de Diatomée alimentaire, etc.).

Les parasites externes et nuisibles

Les parasites sont une source de problème pour vos poules, mais aussi pour l’éleveur qui est alors menacé de perdre plusieurs de ses cocottes. Le pou rouge est véritablement la bête noire des éleveurs de poule, et doit être éliminé au plus vite. Sa présence dans un poulailler est souvent synonyme de baisse ou arrêt de ponte.

L’alimentation

La production d’œuf demande beaucoup d’énergie à la poule. Ainsi, pour pondre un œuf, le métabolisme de l’animal puise dans ses réserves de vitamines, minéraux, et oligo-éléments.

C’est pour cette raison qu’il est important que vos poulettes disposent d’une alimentation adaptée, riche en céréales, en herbes, en insectes, etc. Si ce n’est pas le cas, il est fort possible que vous ayez un problème de productivité au niveau des œufs.

Astuce : des compléments alimentaires efficaces pourront vous aider à palier à ce type de problème.

Une faible luminosité

On l’oublie parfois, mais il est très important pour une poule de pouvoir bénéficier de 10 heures de lumière quotidienne pour pouvoir pondre de beaux œufs. Si ce n’est pas le cas, comme en hiver par exemple où les journées sont raccourcies, ou si vos poules sont enfermées trop longtemps dans un enclos trop confiné, il est normal que la qualité de la ponte s’en ressente.

Les stress

Les poules sont des animaux très sensibles qui sont également sujets au stress. Celui-ci peut être provoqué par de nombreux facteurs : mauvaises conditions de vie, environnement insalubre, changements soudains, arrivée de nouvelles colocataires, etc.

La mue

La mue est un phénomène physiologique tout à fait normal chez la poule. Elle est très énergivore, et peut provoquer une baisse de la production d’œufs. Rassurez-vous, cela est tout à fait temporaire, et une fois que les poules se sont refait une beauté, tout rentre naturellement dans l’ordre.

L’intrusion de prédateur

Si vous vous rendez compte que le manque d’œuf au sein de votre poulailler est décidément très étrange, c’est peut-être qu’un voleur vous prend vos œufs.

En effet, de nombreux prédateurs en sont friands ; c’est notamment le cas des vipères, des fouines, des couleuvres, ou encore, des hérissons. Pour attraper ces petits filous, n’hésitez pas à poser des pièges autour de votre poulailler en plaçant un œuf comme appât. Vous devriez rapidement être fixé.

Parfois, il peut s’agir des poules elles-mêmes. Et oui, lorsqu’elles manquent de calcium, les poules s’en prennent parfois à leurs propres œufs afin de combler cette carence. Étrange mais véridique, une simple cure de compléments alimentaires vous permettra de mettre fin au problème.

La vieillesse

Si votre poule prend de l’âge et qu’elle ne pond plus, c’est peut-être que le temps de la retraite est arrivé. Un éleveur qui connaît bien ses cocottes s’en rendra facilement compte si la baisse se fait progressive, avant d’être définitive.

Dans ces cas-là, il n’y a bien sûr rien à faire, puisque c’est tout à fait normal, et fait partie du cycle de vie de la poule. Cette période arrive généralement aux alentours de l’âge de 8 ans. Toutefois, on remarquera des signes de baisse de production d’œufs dès l’âge de 3 ans.

Le mot de la fin :

Vous l’aurez compris, si votre poule ne pond plus, c’est que quelque chose se trame forcément. Tentez de découvrir de quoi il s’agit puis appliquez les bons gestes. Si tout est fait dans les règles de l’art, vous devriez rapidement revoir vos poules pondre le plus normalement du monde.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 2 commentaires

blanchart Répondre

Merci pour ces renseignements et précisions. Continuez .

    Fred Répondre

    Merci à vous de votre passage 🙂

Laissez un commentaire: