Comment protéger son poulailler des prédateurs et nuisibles ?

Si vous possédez un poulailler chez vous, ou que vous êtes intéressé par l’élevage de volaille, la question de la protection de vos cocottes contre les prédateurs, et divers nuisibles, est un sujet capital.

En effet, les poules peuvent être la proie de nombreux autres animaux comme les chiens, les chats, les renards, les belettes, les rats, etc. Les attaques n’étant pas impossibles, il est important, voire essentiel, de protéger son poulailler comme il se doit.

Ainsi, je vous propose ici un article complet sur les différents moyens de protéger un élevage de volaille, ainsi que les différents prédateurs dont vous devriez vous méfier, aussi bien en ville, qu’à la campagne.

proteger-son-poulailler

Prédateurs mortels, qui sont-ils ?

Les prédateurs susceptibles d’attaquer les poules sont multiples et peuvent aussi bien être terrestres qu’aériens. Cette double menace est très sérieuse et doit être pleinement anticipée afin de ne pas rentrer chez soi en trouvant ses poules toutes mortes.

D’une part, il y a les prédateurs terrestres, qui s’attaquent aussi bien aux cocottes, qu’aux poussins, et même aux œufs. Il s’agit :

  • des renards (les plus redoutables pour vos poules),
  • des belettes,
  • des putois,
  • des chiens,
  • des chats (qui s’attaquent principalement aux poussins),
  • des rats (qui sont très dangereux étant donné qu’ils sont capables de s’introduire pratiquement partout).

Plusieurs autres prédateurs terrestres peuvent quant à eux s’en prendre uniquement aux œufs comme les hérissons, les vipères, et les couleuvres.

D’autre part, il y a les prédateurs aériens qui peuvent s’attaquer à vos poules lorsqu’elles ne sont pas protégées par un enclos muni d’une toiture solide ou grillagée. Il s’agit généralement :

  • de rapaces (qui s’attaquent aussi bien aux poules, qu’aux poussins),
  • de pies et des corbeaux (qui s’en prendront aux œufs s’ils en ont l’occasion).

Comment bien protéger votre poulailler, mes astuces et conseils pratiques

Il existe de nombreux moyens de sécuriser un poulailler. Donc, pas de panique, si la menace de prédateurs est bien là, des solutions pour leur faire face sont également à la portée de tous les éleveurs.

Installer un poulailler avec enclos

Pour commencer, la solution la plus évidente pour éviter que des prédateurs ne s’en prennent à vos volailles, est de choisir un poulailler avec un enclos et une volière sécurisés. L’espace réservé aux gallinacés est ainsi protégé en tout point par un grillage à poule suffisamment étroit pour empêcher toutes sortes de prédateurs de pénétrer dans l’enclos.

De nombreux poulaillers prêt-à-installer de ce type sont disponibles dans le commerce, mais ils sont très souvent limité en espace et je vous conseille d’acheter un enclos / parcours grillagé en complément (voir le menu « enclos poulailler » dans la partie Accessoires)

Installer une volière indépendante ou une extension supplémentaire

Une volière permet d’offrir un espace sécurisé beaucoup plus grand à vos cocottes. D’autre part, les volières indépendantes sont pour la plupart des extensions indépendantes et modulables, qui peuvent agrandir un poulailler de façon conséquente. Une façon plutôt astucieuse de protéger vos poules de tous types de prédateurs, tout en leur offrant une aire de jeu suffisamment grande pour vivre confortablement. Car le bien-être de vos poulettes est important !

FERME DE BEAUMONT Poulailler Oslo - poulailler volière 8 à...
8 Commentaires
FERME DE BEAUMONT Poulailler Oslo - poulailler volière 8 à...
  • Poulailler capacité 8 à 12 poules
  • Dimensions au sol : 259 x 143 cm

Installer un grillage ou un filet de protection

Autre option pour protéger vos poulaillers : opter pour des filets et grillages de protection. À savoir que les filets sont parfaits pour renforcer la sécurité de vos enclos au niveau aérien, et que les grillages sont idéals pour prévenir l’intrusion de toutes sortes de prédateurs terriens.

Bien sûr, il en existe de toutes tailles, et il faudra ainsi faire votre choix en fonction des dimensions de votre installation.

À noter que lorsque vous installerez votre grillage, il faudra absolument veiller à le choisir bien épais et bien solide. Il faudra également prévoir de l’enterrer suffisamment dans le sol pour que la barrière que vous aurez créée soit impénétrable et dissuade tous les prédateurs qui tenteraient d’attaquer vos poulettes. Par ailleurs, n’hésitez pas à combiner les deux solutions pour plus d’efficacité.

Quelques conseils pour assurer la protection optimale de vos poulaillers

Pour terminer, voici quelques conseils pratiques, simples et efficaces qui vous aideront à maintenir la sécurité de vos installations :

  • tout d’abord, pensez à contrôler très régulièrement l’état des grillages et des filets de vos enclos. Sachez qu’un seul point fragilisé pourra servir de porte d’entrée à toutes sortes de prédateurs. Parfois, un tout petit trou peut suffire à engendrer un drame, alors, soyez très vigilant.
  • pensez à inclure un coq dans votre basse-cour ; en effet, ce dernier sera capable de protéger vos poules contre de nombreux prédateurs.
  • n’oubliez jamais de rentrer vos poules à l’intérieur de leur enclos à la tombée de la nuit, afin de leur garantir une sécurité optimale pendant leur sommeil.
  • sachez repérer les cris significatifs émanant de votre poulailler. Parfois, lors d’une attaque, une agitation générale pourra se faire ressentir et en agissant à temps, vous pourriez bien sauver de nombreuses poules.

Le mot de la fin :

Pour de nombreux prédateurs, un poulailler représente une source et une réserve de nourriture importante. Les poules comme leurs poussins, ainsi que leurs œufs, peuvent alors être la proie de nombreux autres animaux.

En tant qu’éleveur, il est hors de question de laisser vos précieuses poulettes se faire dévorer par de voraces prédateurs.

Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, il existe plusieurs solutions pour sécuriser l’espace de vie de vos poules.

Ainsi, ne lésinez absolument pas sur les moyens, mieux faut investir une fois dans un enclos parfaitement sécurisé, plutôt que de devoir reconstituer un cheptel depuis le début.

Enfin, n’oubliez pas de récolter vos œufs de façon quotidienne, afin d’éviter que d’autres invités non désirés ne le fassent à votre place.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: