Comment incorporer une nouvelle poule au sein d’un groupe ?

Intégrer de nouvelles poules dans un élevage déjà constitué, n’est pas une mince affaire. En effet, si les poules sont des animaux sociables, ce n’est pas pour autant qu’elles apprécient qu’on vienne soudainement changer leur routine quotidienne.

Et justement, l’arrivée d’une nouvelle cocotte dans une basse-cour déjà en place, est synonyme de bouleversement. Souvent bien plus que l’éleveur ne s’en rend généralement compte.

Ainsi, afin que tout se passe au mieux pour les nouvelles venues, il convient de prendre quelques précautions en appliquant les bonnes astuces. Cela empêchera que ces dernières ne se fassent trop malmener par les cocottes les plus anciennes de votre poulailler.

integrer-nouvelle-poule

Une nouvelle dans le poulailler, un bouleversement général

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la hiérarchie et le rang social dans un poulailler est très stricte. Chaque poule a et connaît sa place. Il y a généralement une poule dominante, puis chacune de ses colocataires suit une à une dans l’ordre social du groupe. Chacune connaît et respecte les poules qui lui sont supérieures.

Les poules les « gradées » disposent des nichoirs les plus en hauteurs, ont accès à la nourriture en premier, et gare à celles qui viendront leur voler dans les plumes !

Ainsi, lorsqu’un éleveur introduit inopinément une nouvelle poule dans la basse-cour, autant vous dire que cela risque de faire jaser ! En effet, aucune ne souhaite perdre sa place en la cédant à la nouvelle venue. Il s’agit de s’imposer ! De son côté, la nouvelle cocotte devra faire ses preuves et prendre rapidement ses marques et sa place. La mission est d’autant plus difficile pour elle qui ne connaît ni l’endroit, ni ses cachettes, et encore moins, les volailles qui y vivent déjà.

Ce qui nous amène à la fameuse question : comment incorporer une nouvelle poule au sein d’un groupe existant ?

Les meilleures astuces pour ajouter une nouvelle résidente dans votre poulailler

Vous l’avez compris, les poules sont très hiérarchisées au sein de leur propre groupe. Il va donc falloir faire les choses intelligemment et en douceur. Pour ce faire, plusieurs astuces existent.

Un espace de vie suffisant

La première chose à penser lorsque l’on choisit d’adopter une ou plusieurs nouvelles cocottes, est de vérifier qu’il y ait bien assez de la place pour tout le monde à la fois dans le poulailler, mais aussi, au niveau du parcours extérieur.

Un espace restreint pourrait en effet entraîner des phénomènes de picage et de bagarre entre vos poules. Des rixes qui peuvent parfois mener les poules prises à parti à la mort. Ce critère est donc primordial.

Plus d’espace signifie aussi plus de recoins où s’enfuir et se cacher pour les nouvelles poules, en attendant d’être mieux acceptées dans le groupe.

Du côté de l’éleveur, il faudra absolument garder un œil sur tout ce petit monde, et n’intervenir qu’en cas de force majeure.

Pensez également à distribuer de la nourriture sur une plus grande parcelle pour disperser suffisamment les individus et éviter les bagarres.

Prévoir plus d’eau et plus de nourriture

A l’arrivée d’une nouvelle venue, les anciennes poules deviennent obsédées à l’idée que les nouvelles leur prennent toute leur nourriture et leur eau.

Ainsi, pour apaiser ce sentiment, il convient d’ajouter de nouvelles mangeoires ainsi que de nouveaux abreuvoirs dans votre enclos. Une petite distraction qui devrait vous permettre d’éviter de nombreuses tensions.

Utiliser une cage d’isolement

Pour familiariser une nouvelle poule avec les anciennes, il est possible de la placer seule dans une cage à part, et de l’intégrer au poulailler au moment du coucher. Toutes les cocottes étant sur le perchoir à ce moment, elles n’auront pas la tentation de malmener leur nouvelle colocataire.

Procédez ainsi pendant 3 à 7 jours en observant le comportement de vos poules. En fonction, de leurs réactions, vous pourrez commencer à ouvrir la cage le soir, avant de l’enlever complètement.

TecTake Enclos extérieur avec filet de protection pour...
  • Offrez à vos petites boules de poils une excursion dans la nature grâce à l'enclos d'extérieur de TecTake // 8 éléments grillagés // Dimensions élément grillagé (Lxl) : 74,5 x 80 cm // Diamètre : env. 204 cm // Poids : 6,5 kg.
  • À l'intérieur, vos petits chéris ont beaucoup de place pour sautiller et se dépenser à volonté. En haut, ils sont protégés par le filet de sécurité qui tient les objets et les visiteurs indésirables éloignés de l'enclos.

Savoir quand intervenir

Pendant les premiers temps de l’intégration, il n’est pas rare que de petits coups de bec, par-ci par-là, se manifestent. Bien sûr, votre rôle n’est pas d’intervenir à la moindre tentative d’intimidation.

Dans la mesure du possible, il faut laisser les choses se faire naturellement. Toutefois, si vous remarquez qu’un combat s’engage et dégénère, il ne faudra pas attendre plus de 20 secondes avant d’intervenir. Séparez alors les cocottes et isoler la nouvelle en difficulté pour la rassurer.

Pensez également à contrôler régulièrement l’état de vos poules, afin de vérifier que d’éventuels picages violents n’aient pas eu lieu en votre absence.

Combien de temps une intégration réussie prend-elle ?

En général, une intégration en douceur nécessite 10 à 20 jours d’efforts. Après cela, plus aucun signe de rejet de la nouvelle ne devrait se manifester au sein du poulailler.

Globalement, sauf cas exceptionnel, tout se passera bien pour vos nouvelles poules. Soyez patient, gardez toujours un œil alerte sur le poulailler. Après quelques jours, tout devrait rentrer dans l’ordre naturellement.

La quarantaine, un isolement conseillé pour le bien de tous

Lorsque l’on adopte une nouvelle poule, on ne connaît pas forcément son historique. Si la poule est malade ou porteuse de parasite, l’intégrer directement à votre poulailler comporte un risque de contamination générale.

Afin d’éviter ce type de problème, je vous conseille de placer vos nouvelles arrivantes en quarantaine pendant environ 10 jours. Cela vous permettra de vous assurer que la poule est saine et en parfaite santé.

Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, utiliser un poulailler d’appoint ou aménager un petit espace dans votre jardin ou votre garage.

Si cet espace est à distance visuelle de votre poulailler, cela pourra même permettre à vos cocottes de commencer à se connaître de loin, et ainsi faciliter leur futur premier contact.

En conclusion :

Vous l’aurez compris, intégrer de nouvelles poules dans un élevage préétabli prend du temps, et nécessite une certaine patience. Ceci dit, cela en vaut la peine, et vous constaterez qu’en faisant les choses dans les règles de l’art, la transition devrait se faire à merveille.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: