Age de la ponte pour une poule

Si vous avez décidé de constituer votre propre élevage de poules à la maison, pour consommer des œufs sains et frais toute l’année, sachez que vous vous engagez dans une très belle aventure.

Lorsque l’on opte pour une population de jeunes poules, la question qui revient très souvent dès les premières semaines est toujours la même : à quel moment les poules commenceront-elles à produire des œufs ?

À ce petit jeu, nous sommes tous les mêmes, nous guettons chaque jour, sans exception, l’arrivée du premier œuf. Alors, plutôt que d’opter pour une attente des plus aléatoire, je vous propose aujourd’hui une mise au point complète sur l’âge moyen auquel une poule pondeuse se met à produire ses premiers œufs.

Le point complet dans la suite de cet article.

jeune-poule-pondeuse

Première ponte, savoir reconnaître les signes

Une poule qui s’apprête à pondre, adoptera certains comportements qui pourront vous permettre de savoir que le moment de savourer vos premiers œufs est en passe d’arriver…

En effet, en observant bien, vous remarquerez très certainement, qu’une poule qui s’apprête à pondre commence à préparer son nid. Un autre signe qui ne trompe pas : le rougissement de la crête.

Première ponte, un âge qui varie en fonction des races

En général, les poules que l’on achète auprès d’un éleveur ou dans certains marchés, sont des poules déjà en âge de pondre. Ainsi, après quelques jours d’adaptation, ou parfois même dès le lendemain, voire, exceptionnellement, le jour même, les poules se mettent à pondre.

En revanche, si vous faites l’acquisition de poussins, ou de très jeunes poules, voici quelques indications qui vous permettront de mieux comprendre l’âge des premières pontes en fonction des races :

  • première ponte vers 5 / 6 mois : concerne les races de poules légères (2 à 2.5 kg). Il s’agit de la Padoue, la Gournay, l’Ardenaise, la Poule Rousse, et la Leghorn.
  • première ponte vers 7/8 mois : les races de poules moyennes (2.5 à 3 kg). Il s’agit de la Poule Gauloise, la Coucou de Rennes, la Sussex, la Marans, la Vorweck, la Wyandotte, la Gâtinaise, la Géline de Touraine, et enfin, l’Orpington.

Bon à savoir : la race Poule Rousse est considérée comme la meilleure poule pondeuse. Avec une ponte moyenne de 250 œufs par an, c’est celle qu’il vous faudra choisir pour un rendement optimal. De plus, c’est un animal facile à vivre, il est généralement conseillé pour les éleveurs débutants.

Le temps d’adaptation, un facteur important

Lorsque vous achetez des poules, vous leur faites changer d’environnement, et ainsi, bouleversez leurs habitudes et leurs repères.

Ces nombreux changements peuvent parfois stopper la ponte pendant quelques jours, voire quelques semaines. Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisqu’en leur laissant un temps d’adaptation suffisant, vos poules se remettront à pondre de façon naturelle.

C’est en prenant soin de vos nouvelles colocataires jour après jour, que vous leur permettrez de s’habituer à vous et ainsi, reprendre leur petit train de vie habituel.

Par ailleurs, certains compléments alimentaires sont spécialement conçus pour booster la ponte. N’hésitez pas à gâter vos petites poulettes en leur offrant ce type de friandises aussi souvent que nécessaire.

En conclusion :

De la patience, un peu de temps, ainsi que beaucoup d’amour, voilà bien ce qui permettra à vos poules de s’habituer à leur nouvel habitat, et ainsi, produire de délicieux œufs. Les poules sont des animaux de compagnie comme les autres, et vous pouvez développer une relation très proche comme avec un chien ou un chat, à condition de leur accorder du temps !

Enfin, et ce sera le mot de la fin, sachez que les poules ne pondent pas tous les jours de l’année. Elles observent en effet plusieurs moments de pause pendant l’année. Si vous ne voyez pas d’œuf tous les jours dans votre poulailler, aucune raison de vous inquiéter, sachez que cela est tout à fait normal.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: