Les pièges pour rongeurs afin de préserver le grain de vos poules

Lorsque l’on élève des poules et que l’on stocke du grain, on ne peut quasiment pas y échapper, les rongeurs sont forcément de la partie, même si on ne les a pas invité ! Alors oui bien sûr, ces petites boules de poils inoffensives sont pour la plupart très mignonnes, mais leur présence pose en revanche plusieurs problèmes, d’où la nécessité de s’en débarrasser.

  • Premièrement, les rongeurs se servent dans la nourriture de vos poules.
  • Deuxièmement, ils n’hésitent pas à uriner dans les sacs de grains amenant ainsi vos cocottes à les refuser, et on ne peut pas les blâmer pour ça.
  • Et enfin, les rongeurs sont porteurs de nombreuses maladies, microbes et parasites qui pourront contaminer vos poules.

Pour l’ensemble de ces raisons, je vous propose de découvrir les meilleures solutions pour se débarrasser de ce type d’indésirables.

pieges-rongeurs

Les solutions préventives

Pour dissuader les rongeurs de s’installer chez vous et de venir s’alimenter dans vos provisions de graines, plusieurs solutions préventives existent. En voici quelques-unes.

Le bidon hermétique

Stocker son grain dans un bidon hermétique est une excellente solution. En effet, impossible pour un rongeur d’y pénétrer et de voler la nourriture de vos poules.

La mangeoire anti-rongeur

Autre possibilité, à combiner éventuellement avec la première solution si vous stockez du grain en masse : la mangeoire anti-rongeur. La conception spéciale de ce type de dispositif empêchera que les rongeurs, en visite dans votre poulailler, ne puissent avoir accès à la nourriture. Ainsi, ils iront voir ailleurs pour se sustenter, et ce ne sera pas chez vous qu’ils auront le buffet à volonté !

Pour rappel, mieux vaut empêcher les rongeurs de s’installer en appliquant ces deux méthodes très simples, plutôt que de devoir passer à la manière forte, dont nous vous expliquons le principe dès maintenant.

Les solutions d’attaque

Si vous remarquez que des rongeurs volent la nourriture de vos poules, c’est qu’il est déjà trop tard. Il est alors temps d’employer les grands moyens, et cela ne risque de ne pas plaire à tout le monde. Cependant, il y va du bien-être de votre élevage donc vous n’aurez pas vraiment le choix.

Le poison – A proscrire

Si le poison est une solution radicale et efficace, qui a pendant longtemps fait ses preuves pour se débarrasser des indésirables comme les rongeurs, il est aujourd’hui à proscrire. En effet, parce que de nombreuses poules, animaux de compagnie, et même, animaux sauvages y ont succombé après en avoir directement ingéré, ou mangé un rongeur qui venez d’en croquer, il est totalement déconseillé d’y avoir recours.

Les tapettes – Efficace, mais…

Les tapettes restent une solution très efficace pour lutter contre les petits rongeurs (peu efficace par contre sur les rats). La traditionnelle tapette en bois additionnée à un bon appât est radicale certes, mais au fur et à mesure de vos prises, vous ne verrez plus aucun rongeur à l’horizon.

Bon la partie la moins réjouissante dans tout ça, c’est bien sûr de devoir sortir la prise du jour du piège, afin de le réamorcer pour la prise suivante.

Attention également à ne pas vous pincer les doigts en installant vos tapettes. Une erreur qui arrive à la plupart d’entre nous.

Le piège électrique – Solution radicale…

Le piège électrique est un appareil redoutable pour venir à bout des rongeurs. Le principe est simple : une sorte de caisson renferme une friandise irrésistible que les rongeurs s’empresseront d’aller chercher. Au contact de celle-ci, un courant électrique mortel est produit par le piège qui tue instantanément le petit intrus. Alors certes, cette solution est efficace, mais dans le cas où les rongeurs sont présents en nombre, autant vous dire qu’il va falloir investir dans un paquet de pièges pour en venir à bout. Et bien évidemment, ce type de dispositif électronique est plus onéreux que la traditionnelle tapette en bois. À vous de voir en fonction de votre budget.

Le piège à trappe ou à nasse

Pour les adeptes du no-kill, c’est-à-dire de techniques qui ne nécessitent pas de tuer un être vivant, les pièges à trappes (pour les rats) ou à nasse (pour les souris et petits rongeurs) sont plus indiqués. Ici, le principe consiste à placer une cage dans laquelle se trouve une friandise. Le rongeur rentre dans la cage et la porte se referme. Il se retrouve ainsi piégé mais bien vivant. Ne reste alors plus qu’à aller relâcher la créature dans la nature, afin qu’il ne puisse plus revenir piquer vos provisions de grains.

La méthode est plus fastidieuse, mais au moins, vous n’aurez pas à démonter un piège pour en sortir une souris morte tous les jours.

En conclusion :

Vous l’aurez compris, mieux vaut prévenir que guérir. Et pour ceux qui ont déjà des nuisibles, de nombreuses solutions existent. À vous de décider si vous préférez opter pour des solutions plus ou moins radicales.

A propos de l’auteur

Bonjour à tous, je m'appelle Fred ! Je suis un éleveur amateur de poules. Je travaille dans le domaine du web, d'où ce site. J'habite à la campagne, en Bourgogne et je vous partage ma petite expérience d'éleveur, en espérant que l'information que je vous apporte puisse vous être utile.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: